Vendanges
Vendanges de nuit dans le Beaujolais. (Crédit : Philippe Desmazes/AFP/Getty Images)

Le mois d’octobre ne marque pas seulement le début de l’automne, c’est aussi la fin des récoltes pour la plupart des céréales, et celle des vendanges. Un travail saisonnier millénaire qui se perpétue depuis l’invention de l’agriculture, et grâce auquel nous pourrons (entre autre) déguster notre bon vin !

Mais les conditions de ce travail posent des questions d’ordre social importantes. Selon l’Organisation Internationale du Travail, les  saisonniers travaillant aux récolte sont aujourd’hui « les plus pauvres d’entre les pauvres ». Ces travailleurs, bien souvent immigrés, non déclarés, sont soumis à des conditions de sécurité et de santé déplorables. L’impact des pesticides notamment, difficile à évaluer, préoccupe beaucoup, et l’Agence de protection de l’environnement des Etats-Unis « estime qu’il y a de 20 à 300 000 cas par an d’intoxication aiguë due aux pesticides parmi les travailleurs agricoles ».

« L’image de la quinzaine », un concept simple : tous les quinze jours, une image pour illustrer un sujet d’actualité brûlant, une info intéressante qui aurait pu vous échapper ou un simple coup de cœur à partager.

Excellente quinzaine à vous !

One thought on “IDLQ n°35 : La vendange dans la peau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *