Oeuf_Bras
L’oeuf Coque-Mouillettes revisité par Michel & Sébastien Bras, le 14 juin 2013, Plateau de l’Aubrac
© Grégoire Lepigeon-Bonnafous / Vuesdupigeon

 

On pourrait débattre sans fin du paradoxe de l’oeuf ou de la poule, l’un des plus anciens et le plus représentatif des cercles vicieux, mais notre attention se tournera aujourd’hui majoritairement sur une seule moitié de l’énigme : l’oeuf.

L’oeuf est une denrée remarquable qui constitue l’une des principales sources de protéines de l’alimentation humaine. Les œufs possèdent de nombreuses vertus car ils sont un produit peu onéreux riche en protéines complètes (hautement digestibles), en vitamines D, B2, B12, fer et zinc. D’un point de vue environnemental, leur empreinte carbone est, par unité de masse, deux fois inférieure à celle de la viande de volaille et quatre fois et demi à celle de boeuf1. Ils en sont donc un excellent substitut. Le principal inconvénient de l’oeuf réside dans la richesse de son jaune en cholestérol d’une part, et en acides gras saturés d’autre part.

L’oeuf peut être de caille, de cane, d’oie, ou d’autruche mais son plus grand représentant est sans conteste celui de poule. En 1964, la production d’oeufs de poule s’élevait à 15 millions de tonnes. Notre appétit pour le petit ovoïde et notre amour pour l’industrialisation de tout procédé nous a maintenant amené à en produire plus de 60 millions de tonnes, soit une multiplication par quatre en 50 ans. Qu’il soit préparé à la coque, au plat, poché, dur, brouillé ou encore décliné de manière gastronomique (cf. photo ci-dessus), l’oeuf a donc de beaux jours devant lui.

Pour en revenir à nos propos philosophiques, il parait clair que l’œuf soit apparu en premier… ou, tout du moins, dans l’énoncé de la question.

« L’image de la quinzaine », un concept simple : tous les quinze jours, une image pour illustrer un sujet d’actualité brûlant, une info intéressante qui aurait pu vous échapper ou un simple coup de cœur à partager.

Excellente quinzaine à vous !

  1. Voir l’impact carbone des aliments chez Jancovici, ou SpecialCooking []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *