Le 2 octobre dernier, Karl Lagerfeld présentait sa nouvelle collection printemps-été 2013 au Grand Palais, dans le cadre de la Fashion Week de Paris. Au programme : mannequins à l’allure rythmée, invités de marque,  le tout sous la grandiose verrière du Grand Palais abritant pour l’occasion une piste de défilé de 140m intégralement recouverte de panneaux solaires et surmontées de 13 fausses éoliennes.

Une ode à l’écologie ? Absolument pas ! Une simple référence à la légèreté, selon Karl Lagerfeld. Et un décor aussitôt détruit après le défilé.

Au pays du luxe, l’écologie n’est encore qu’une question de… mode.

« L’image de la quinzaine », un concept simple : tous les quinze jours, une image pour illustrer un sujet d’actualité brûlant, une info intéressante qui aurait pu vous échapper ou un simple coup de cœur à partager.

Excellente quinzaine à vous !

One thought on “IDLQ n°16 : Les énergies renouvelables à la mode

  1. Au delà du manque de conviction lié à la démarche de Karl, je ne peux quand même m’empêcher de voir le côté positif des choses. Je trouve cela quand même assez fort qu’une marque de mode s’empare de manière aussi ostentatoire du symbole que sont les énergies renouvelables.

    Après, il y a fort à parier que tout cela ne tombe rapidement comme un soufflé. Surtout compte tenu de la « légèreté » de la démarche mise en avant par le créateur allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *